Entre le digital et le print, la guerre est déclarée. La communication imprimée, premier mode de communication existant résiste tant bien que mal à l’arrivée du digital. Cette nouvelle ère de modernité a apporté un second souffle au domaine de la communication puisque les possibilités sont devenues infinies. Découvrons ensemble la communication digitale VS la communication imprimée.

LA COMMUNICATION IMPRIMÉE : UNE HISTOIRE DE VISUEL ET DE TOUCHER

L’utilisation de support imprimé est une pratique utilisée depuis des siècles. Son efficacité est sans conteste malgré l’arrivée du digital. L’excès d’information sur Internet constaté par les consommateurs fait des supports imprimés un moyen pertinent de trouver l’information recherchée sans se noyer dans ce que l’on appelle les « fake news ». L’imprimé est le choix de l’intime et d’une proximité agréable pour le consommateur puisqu’il a la possibilité d’avoir le support entre les mains. Malgré son image parfois monotone, le papier a su se moderniser grâce à l’arrivée de nombreuses options pour la personnalisation. Ces nouveautés permettent donc au papier de se renouveler sans cesse et ainsi d’être utilisé pour se démarquer de la concurrence qui miserait trop sur le digital. Des études ont prouvé qu’une meilleure assimilation de l’information se faisait par le biais du support imprimé. La communication imprimée a tendance à affecter positivement l’émotionnel du consommateur. Le papier, s’il propose un visuel intéressant, peut être gardé et utilisé comme élément de décoration. Il devient donc un support sur du long terme. Certaines entreprises gagnent réellement à utiliser les supports imprimés, à ce que le message transmis soit ancré dans le réel pour obtenir l’aspect affectif que seul le papier peut offrir.